Souvenirs d’Emanon, de Shinji Kajio et Kenji Tsuruta

1

Souvenirs d’Emanon est un prequel de la série de science-fiction de Shinji Kajio illustrée par Kenji Tsuruta.

La collection de manga Latitudes chez Ki-oon est magnifique. D’abord d’un point de vue esthétique, les couvertures sont très bien travaillées comme un tableau dépliant. Je l’ai veut tous dans ma bibliothèque ;). Et je ne suis jamais déçue par les histoires ou les graphismes choisis.

Résumé :

Une errance éternelle, avec la mémoire du monde sur les épaules…
1967, dans le sud du Japon. Loin des événements qui agitent le monde, un étudiant prend le chemin du retour après un voyage d’errance. Une longue nuit en ferry s’annonce. Alors qu’il cherche à oublier une énième déception amoureuse en se plongeant dans ses romans de SF, une intrigante jeune femme s’installe à ses côtés. 

Fumant cigarette sur cigarette, elle a pour unique bagage un sac à dos marqué des initiales « E. N.’ Son nom ? Emanon, ou « no name’ lu à l’envers… Elle aussi voyage seule et sans but apparent. D’abord peu bavarde, les yeux dans le vague, elle se rapproche du jeune homme, car il lui rappelle un ancien amour… datant de plusieurs siècles ! 

Au fil de la conversation, elle lui dévoile son secret : sous ses airs d’étudiante, elle cache une âme vieille de trois milliards d’années ! Ses souvenirs remontent au plus profond des âges, avant même l’apparition de l’humanité. Son récit dépasse toutes les histoires de SF. Cette nuit en compagnie d’Emanon va bouleverser à jamais la vision du monde du jeune voyageur… 

Un rêve fantastique

J’ai adoré les illustrations de Kenji Tsuruta. Sur quelques pages il y a souvent peu de paroles et les illustrations prennent tout leurs sens. Même si l’histoire est très rapide. Et se trouve finalement bien trop vite lue, c’est une douce errance. Cela permet de créer une ambiance un peu surréaliste, comme un rêve dont ne nous parviennent que quelques bribes.

Le récit de cette femme ayant vécue plusieurs vies est très intriguant. Pour le personnage masculin qui l’a découvre et pour nous lecteurs aussi. On ne sait pas dans un premier temps si ce qu’elle dit est réel ou non. Finalement un mystère plane autour de ce personnage tout au long de notre lecture.

J’ai aimé découvrir les traits de Kenji Tsuruta dans ce one-shot. Je vais me plonger très rapidement dans le tome 1 de L’Ile errante pour prolonger le plaisir.

Souvenirs d’Emanon, de Shinji Kajio et Kenji Tsuruta
aux éditions Ki-oon collection Latitudes (janvier 2018)
Titre original : Omoide Emanon (2008)
180 pages

1 COMMENT