Rose tome 1, de Valérie Vernay, Emilie Alibert et Denis Lapière

0

Rose est le premier tome d’une série prévue en trois tomes. Cette bande-dessinée mélange le fantastique, le polar et la vie quotidienne. Je l’ai beaucoup vu sur les réseaux et les différents blogs littéraires mais j’ai mis un peu de temps avant de me laisser tenter dans une librairie spécialisée en BD pendant mes vacances.

Résumé :

Jeune fille discrète, Rose a un secret : elle a le pouvoir de se dédoubler ! Son esprit peut quitter son corps et pénétrer dans les appartements pour regarder vivre les gens. Ce don, elle ne le comprend pas. Elle l’appelle « sa maladie ». Elle n’a jamais réussi à en parler : ni à sa mère, morte après sa naissance, ni à son père, devenu détective privé à la mort de sa femme. Un jour, tout bascule : son père est abattu d’une balle dans la tête ! Rose décide alors de reprendre l’affaire de son père pour découvrir son assassin. Enfin, son pouvoir va lui être utile ! Mais son double va faire une rencontre étonnante : celle de 3 fantômes qui vivent, coincés par un envoûtement, dans l’immeuble paternel. Et ils en savent long sur l’histoire familiale.

Détective malgré elle, Rose va devoir enquêter sur des morts suspectes liées à un tableau célèbre mais aussi sur une malédiction vieille de 500 ans. Et si la clé de ces énigmes se trouvait dans le secret de sa naissance ?

Le premier tome de Rose apporte beaucoup de questions sans réponse

Dans un premier temps je n’avais pas été attiré par cette BD à cause de la couverture. Le graphisme me paraissait trop jeunesse. Et finalement j’ai trouvé le graphisme de cette couverture en désaccord avec l’ambiance et l’histoire. J’ai donc bien fait de dépasser mes préjugés.

C’est clairement un tome d’introduction qui m’a paru trop court. J’ai tout de suite aimé le personnage de Rose qui a un pouvoir extraordinaire : elle peut se dédoubler. Elle sort d’elle-même pour devenir un être fantomatique invisible aux yeux des autres. Cette capacité extraordinaire la coupe des autres. Elle est extrêmement discrète et timide.

Le meurtre de son père va apporter beaucoup de mystères et de rythmes dans sa vie. Elle va faire la rencontre de fantômes hantant le vieil immeuble de son père. L’ambiance devient de plus en plus sombre et inquiétante. Mais surtout le mystère plane sur le meurtre de son père et sur ce qu’il l’a mené jusque là.

J’ai donc beaucoup aimé ce premier volume, son ambiance et son personnage de Rose. Mais j’attends le deuxième volume, prévu pour septembre 2017, pour me faire un avis plus précis. Avec, je l’espère, quelques réponses…

Rose tome 1, de Valérie Vernay, Emilie Alibert et Denis Lapière
aux éditions Dupuis (sorti le 20 janvier 2017)
genre : fantastique
48 pages