Home Graphiques BD Le Prince et la couturière de Jen Wang

Le Prince et la couturière de Jen Wang

0

En voyant la couverture de la nouvelle BD Le Prince et la Couturière de Jen Wang, j’avais comme un air de déjà vu. Puis en cherchant j’ai découvert que Jen Wang est l’auteur de la BD In Real Life que j’avais lu en VO et adoré. Donc après avoir lu autant de bons avis sur cette bande-dessinée et avoir déjà apprécié le travail de l’auteur, je voulais à tout prix lire Le Prince et la couturière.

Résumé :

Le prince Sébastien cherche sa future femme, ou plutôt, ses parents lui cherchent une épouse… De son côté, Sébastien est trop occupé à garder son identité secrète à l’abri des regards indiscrets. La nuit, il revêt les tenues les plus folles et part conquérir Paris sous les atours de l’époustouflante Lady Crystallia, l’icône de mode la plus courue de toute la capitale !
Sébastien a une arme secrète : sa couturière, Francès, une des deux seules personnes à connaître son secret, et sa meilleure amie. Mais Francès rêve de s’accomplir par elle-même, et rester au service du prince lui promet une vie dans l’ombre… pour toujours. Combien de temps Francès supportera-t-elle de vivre dans le boudoir de Sébastien en mettant ses rêves de côté ?

Une quête d’identité pour le prince et la couturière

Une fois que j’ai commencé à lire la BD de Jen Wang je n’ai pas pu m’arrêter. J’ai adoré le récit qu’elle nous propose. J’ai aimé suivre Sébastien et Francès, leur amitié naissante et leurs doutes quant à leur avenir.

Et les illustrations de Jen Wang aide à nous rendre les deux personnages sympathiques. Un trait rond et coloré idéal pour illustrer le monde de la couture. Les créations de Francès sont magnifiques sur Sébastien alias Lady Crystallia. J’ai grandi dans le monde de la couture et des collections de mode, ma mère étant couturière. J’ai donc adoré retrouvé cette ambiance et ces moments de créations.

C’est un ouvrage qui délivre un beau message sur l’adolescence et la découverte de soi. Le pouvoir de s’accepter et de se montrer tel que l’on est à nos proches au delà du jugement. Même si la fin du récit est quelque peu naïve, c’est agréable à lire et à regarder ! Un vrai bonheur donc d’avoir pu découvrir cette BD que je relirai avec plaisir.

Le Prince et la couturière, de Jen Wang
aux éditions Akileos (mai 2018)
Titre VO : The Prince and the Dressmaker 
296 pages

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here