Les tourments de Double-Face de Paul Jenkins

1

image

Synopsis :

Une série de meurtres particulièrement sauvages plonge Gotham dans une terreur plus profonde que d’ordinaire. Le mode opératoire des carnages semble désigner comme suspect potentiel Double-Face, autrefois connu comme le procureur Harvey Dent et aujourd’hui fugitif, échappé de l’asile d’Arkham. En pleine crise de démence, Dent se débat avec sa double identité, chacune de ses personnalités cherchant à d’éliminer l’autre. En plein combat contre Batman et contre lui-même, le criminel perd peu à peu tout contact avec la réalité.

La collection DC Nemesis a été lancée en France en juillet 2012. Avec 13 parutions à son actif à ce jour elle permet d’en apprendre plus sur les bad guys de DC Comics. Une belle occasion de découvrir ou redécouvrir des personnages plus qu’intéressants. En effet les héros DC étant si sombres et tourmentés (rien à voir avec la guimauve Marvel) on en oublie parfois que leurs Nemesis valent aussi le détour.

Dans cette 6e parution, on a donc face à soi l’un des Nemesis de Batman : Double-Face aka Harvey Dent. Il s’agit d’un récit de Paul Jenkins de 2008 sorti à l’époque sous le titre Batman : Jekyll & Hyde. Il réinvente les origines du personnage en y ajoutant une profondeur supplémentaire.

Harvey est-il devenu mauvais le jour où Don Maroni l’a aspergé d’acide au tribunal ou le germe maléfique était-il présent auparavant. Paul Jenkins apporte une réponse originale en donnant une vie propre au visage diabolique de Dent.

Au fil des pages, c’est l’histoire de ces deux visages qui est évoquée leurs liens dans le sang et dans la malfaisance. Une évolution qui s’intègre dans une intrigue globale bien menée où, là encore, d’autres personnalités de Gotham City flirtent entre le bien et le mal, sur une ligne des plus tenues.

En résumé, un volume de DC Nemesis très réussi, à l’image des autres que j’ai déjà lu. Une belle entrée pour en apprendre plus sur l’un des bad guys emblématique de Batman.

Les tourments de Double-Face
146 pages
Scénario : Paul Jenkins
Dessin : Jae Lee – Sean Phillips
Couleurs : June Chung
Collection DC Nemesis
Édition DC Comics – Urban comics

Previous articleLucy in the sky, de Pete Fromm
Next articleSouvenirs perdus t.2, de Samantha Bailly

1 COMMENT