D’innombrables soleils, un huis clos sensuel et artistique

0

D’innombrables soleils est en librairie depuis le jeudi 22 août dernier. Le roman d’Emmanuelle Pirotte paru au Cherche Midi est d’après l’éditeur un huis clos à la fois sensuel et artistique.

L’histoire commence lorsque Walter recueille chez lui son ami Christopher Marlowe, laissé pour mort après une rixe. Dans le manoir au bord de la falaise, le poète en sursis rencontre Jane, l’épouse de son hôte. Entre ces deux insoumis naît une passion rare.

Les corps et les esprits s’unissent alors dans un élan charnel et artistique. Nait un amour hanté par la création et l’urgence du temps qui reste. D’innombrables soleils est donc à la fois une plongée dans l’intimité de deux amants et  l’évocation d’un des poètes les plus fascinants de l’Angleterre élisabéthaine.

Dans ce quatrième roman d’Emmanuelle Pirotte fait la preuve de son talent inclassable, se jouant de toute frontière littéraire. Elle rend également un vibrant hommage à la littérature le tout porté par une écriture toujours incandescente.

Après Today we live, en 2015, traduit en quinze langues et lauréat du prix Historia et du prix Edmée de La Rochefoucauld, ainsi que du prix des Lycéens en Belgique, Emmanuelle Pirotte a écrit De profundis puis Loup et les hommes. Cette ancienne historienne puis scénariste continue de surprendre avec D’innombrables soleils.