Le Ver à soie, de Robert Galbraith

26
0

Encore un second tome d’une série policière ! Le Ver à soie est la suite de L’Appel du coucou de Robert Galbraith (aka J. K. Rowling). On y retrouve le personnage de l’enquêteur de Cormoran Strike et on parcourt toujours les rues de Londres.

Le ver a soieRésumé :

Quand l’écrivain Owen Quine disparaît dans la nature, sa femme décide de faire appel au détective privé Cormoran Strike. Au début, pensant qu’il est simplement parti s’isoler quelques jours comme cela lui est déjà arrivé par le passé, elle ne demande à Strike qu’une seule chose : qu’il le retrouve et le lui ramène. Mais, sitôt lancée l’enquête, Strike comprend que la disparition de Quine est bien plus inquiétante que ne le suppose sa femme.

Une nouvelle enquête plus sombre

Cormoran Strike revient pour une enquête beaucoup plus sombre et glauque. Le rythme est toujours lent comme dans le premier opus. Mais je reste toujours sur cette impression que c’est une lenteur nécessaire pour appréhender les personnages, la nouvelle intrigue. Et Cormoran aime prendre son temps pour mener ses enquêtes.
Il doit faire face à un fort succès suite à l’affaire Lula Landry et a maintenant de nombreux clients. Au début du roman, il accepte une nouvelle cliente qui lui demande de rechercher son mari disparu Owen Quine, un écrivain. Cette affaire de disparition se révélera finalement une affaire de meurtre qui mènera Strike dans le monde de l’édition londonienne et des faux-semblants.

Des personnages toujours aussi réalistes

J’ai encore adoré lire les interrogatoires très fins menés par Cormoran. Comme les personnes interrogées, on ne sait pas toujours où il veut en venir. Le personnage reste très atypique et attachant. Il va à l’encontre de ce que l’on attend de lui. C’est un enquêteur hors-pair qui pose tous les éléments de son enquête comme les différentes pièces d’un puzzle. Sa manière de procéder est très intéressante à lire.

J’ai également aimé retrouver le personnage de Robin. Et voir son évolution car elle était trop peu présente et effacée dans le premier tome à mon goût.

L’auteure fournit des descriptions très précises des personnages, des lieux. C’est même très scénaristique comme écriture, tout prend pleinement forme dans notre esprit et on ne lâche plus les personnages. Même si cette enquête a pour sujet un homme détestable, je voulais connaître le fin mot et je ne l’ai pas vu venir.

Je n’ai qu’un hâte : retrouver les personnages de Cormoran Strike et de Robin dans leur nouvelle enquête La Carrière du mal

Le Ver à soie, de Robert Galbraith (aka J. K. Rowling)
Titre VO : The Silkworm
aux éditions Grasset (sorti le 15 octobre 2014)
traduit de l’anglais par Florianne Vidal
(roman policier)
569 pages

Un policier lu dans le cadre du challenge Les Dames en noir organisé par Zina

dames-en-noir-challenge-300x153

Pour lire d’autres avis :

livraddict_logo_newp