Souvenirs perdus tome 1, de Samantha Bailly

43
3

image

Résumé :

Il existe une île nommée Enfenia.
Depuis des siècles, nul ne peut y entrer. Nul ne peut en sortir. Un Léviathan tourne autour, il est autant le gardien des habitants que leur geôlier. La légende veut qu’un jour, quand les Enfenians seront prêts, la créature se retirera et les laissera découvrir le monde.
Alors que l’île célèbre une fois de plus le rituel visant à accomplir la prophétie, une femme est retrouvée inconsciente sur la plage. Une femme au visage inconnu. Une étrangère.

Avec le nombre de romans de Samantha Bailly que j’ai dans ma PAL il était temps que j’en lise enfin un. Souvenirs perdus est une trilogie de fantasy jeunesse.

Enfenia est une île perdue protégée par un léviathan, un monstre marin, qui ne laisse rentrer ni sortir personne.

Les habitants d’Enfenia vivent en autarcie, tout est bouleversé quand une jeune femme est retrouvée inconsciente sur une plage. Elle est découverte par Nel, la futrure dirigeante d’Enfenia qui succédera à son père. Syon, un jeune homme d’Enfenia qui a toujours cherché le moyen de sortir de l’île y voit une chance de pouvoir quitter l’île.

L’auteure nous décrit un univers inédit que l’on s’imagine très bien. Le paysage paradisiaque d’Enfenia, le monde hostile et magique que vont découvrir les trois héros.

Je n’ai pas aimé le personnage d’Isil, la jeune femme amnésique retrouvée mystérieusement sur Enfenia, et le fait qu’elle soit mise en avant. J’ai largement préféré le personnage de Nel qui se retrouve déracinée et reste fidèle à son île et sa famille qui lui manque. J’espère la voir plus présente dans les tomes suivants. Syon est aussi agréable à suivre, il a un caractère tranché, nettement moins naïf que les autres personnages.

C’est un très bon premier tome, rythmé qui avance vite. On ne perd pas trop de temps à Enfenia. Les points de vue sont alternés suivant les chapitres, cela a rendu ma lecture très agréable, on en apprend davantage sur les différents personnages et les situations. Les intrigues sont posées et de nombreuses questions restent encore en suspens.

J’ai aimé cette lecture que j’ai trouvé très “fraiche”. Je ne peux pas dire que c’est une énorme découverte pour moi, mais j’ai pris plaisir à me plonger dans cet univers et à connaître les personnages. Je lirai la suite sans hésiter !

Souvenirs perdus tome 1 : Etrangère, de Samantha Bailly, aux éditions Syros (2014) – 329 pages.

3 Commentaires