Accueil Livres Oiseau de nuit, de Robert Bryndza

Oiseau de nuit, de Robert Bryndza

0

Oiseau de nuit de Robert Bryndza est le second opus d’une série d’enquête avec la même équipe d’enquêteurs londoniens dirigée par Erika Foster. J’avais beaucoup aimé le premier roman La Fille sous la glace qui était une bonne introduction au personnage d’Erika. Je remercie les éditions Belfond et Netgalley de m’avoir permis de découvrir la suite de cette série.

Résumé :

Londres, aujourd’hui. 
Au cœur d’une nuit caniculaire, l’inspectrice Erika Foster est appelée sur une épouvantable scène de crime : un chirurgien renommé vient d’être retrouvé asphyxié dans son lit, nu, un sac plastique sur la tête, les poignets attachés. Jeu sexuel qui aurait mal tourné ? C’est ce que peut laisser croire la présence d’une revue gay à ses côtés.

Quelques jours plus tard, le corps d’un journaliste de tabloïds est découvert dans des circonstances similaires. Pour Erika Foster et son équipe le doute n’est plus permis : un serial killer rôde. Mais quel est son mobile ? Pourquoi ses victimes sont-elles toutes des hommes brillants, à la vie très secrète ? Comment les choisit-il ? 
Alors qu’une vague de chaleur plonge la ville en pleine torpeur, Erika va devoir garder son sang-froid pour débusquer ce tueur noctambule, avant qu’il ne frappe de nouveau. Mais qui sait qui il observe en ce moment même ? Et si Erika n’était pas aussi en sécurité qu’elle le croit ?

Erika Foster, une enquêtrice qui ne lâche toujours rien

J’ai aimé retrouver le personnage d’Erika dans Oiseau de nuit. Sa traque pour trouver le tueur en série va la fragiliser encore plus. Mais aussi nous permettre d’en apprendre plus sur son passé. Les personnages secondaires prennent plus de profondeur également, tel que le médecin légiste Isaac, l’ami d’Erika. Ainsi que les deux enquêteurs sous ses ordres, Moss et Peterson, qui seront des alliés sans faille dans cette difficile affaire.

Le lecteur découvre l’identité du meurtrier assez tôt dans le roman. Robert Bryndza nous livre une narration bien différente du premier tome et c’est très bien mené. Deux points de vue sont donc présents, celui d’Erika et celui du tueur. Le lecteur est donc dans la peau du coupable et comprend petit à petit ses intentions, ses motivations.

L’auteur met également l’accent sur plusieurs problèmes de société. Les rapports difficiles qu’Erika Foster entretient avec la hiérarchie (une hiérarchie entièrement masculine). La façon dont ses supérieurs la traite, malgré ses résultats, est très frustrant à lire. La situation semble malheureusement la dépasser, on ressent une profonde injustice face à ce traitement peu équitable.
Robert Bryndza montre également la vision que certaines personnes peuvent avoir de l’homosexualité. Des indices montrant que la première victime était homosexuelle, les supérieurs d’Erika veulent très vite classer cette affaire comme un meurtre à caractère sexuel. Et malgré les indices allant contre cette hypothèse avec la découverte d’une seconde vistime, elle sera vite reprise plus tard dans le roman

Robert Bryndza nous présente donc un deuxième tome toujours aussi addictif. L’enquête ne tourne pas en rond. Erika Foster reste un personnage que j’ai très envie de retrouver dans d’autres romans. Vite, je l’espère !

Oiseau de nuit de Robert Bryndza
aux éditions Belfond (janvier 2019)
408 pages

NOS NOTES ...
Oiseau de nuit
Article précédentLa Séquestrée de Charlotte Perkins Gilman
Article suivantHollywood menteur, bande annonce de la BD de Luz
Bibliothécaire, je lis bien sûr parce que c'est ma profession, mais je lis avant tout parce que c'est ma passion.
oiseau-de-nuit-de-robert-bryndzaOiseau de nuit de Robert Bryndza est le second opus d'une série d'enquête avec la même équipe d'enquêteurs londoniens dirigée par Erika Foster. J'avais beaucoup aimé le premier roman La Fille sous la glace qui était une bonne introduction au personnage d'Erika. Je remercie les éditions...