Les Flamboyantes, de Robin Wasserman

0
SHARE

Les Flamboyantes est le nouveau roman de Robin Wasserman et le premier de l’auteure. Je remercie les éditions Fayard et le site Netgalley pour cette lecture déroutante.

Résumé :

L’amitié sulfureuse entre deux adolescentes, Hannah et Lacey, dans une petite ville rurale de l’Amérique des années 1990. Dans la lignée de Respire d’Anne-Sophie Brasme et de Virgin Suicides de Jeffrey Eugenides, adapté au cinéma par Sofia Coppola.

Deux références qui promettent du bon

Quand j’ai vu ce roman disponible sur Netgalley, je ne connaissais pas du tout l’auteure. Et ce sont donc les deux références dans le résumé à Respire et Virgin Suicides qui m’ont convaincu de suite à le demander en lecture.
Finalement cela reste assez lointain quand même, je ne pense pas qu’il faut se fier à ce résumé racoleur avant de lire ce récit. Il est peu représentatif selon moi.

Je reste perplexe à la fin de cette lecture. Je l’ai finis il y a plus d’une semaine, je voulais digérer un peu le récit d’Hannah (alias Dex) et Lacey avant d’écrire quelque chose. Mais au final, je suis toujours dans un entre deux. J’ai aimé l’écriture de l’auteure, c’est indéniable. Les émotions de Dex sont magnifiquement retranscrites et j’ai ressenti de l’empathie pour ce personnage qui n’est finalement qu’un faire-valoir, qui ne prend jamais de décisions par elle-même. Même ses goûts ne sont jamais personnels, elle écoute Nirvana parce que Lacey voue un culte à Kurt Cobain. Elle se laisse porter par les autres tout au long du récit et c’est très frustrant d’en être spectateur.

Mais je reste gênée par la plupart des choix de l’auteure. Je n’en ai pas toujours compris le but. Dex subit des choses horribles mais j’ai eu le sentiment que ces actions et leurs conséquences restaient en arrière plan. Dex est le personnage central du roman mais ce qu’elle subit et ce qu’elle ressent par rapport à ça n’a pas l’air d’avoir de l’importance.

Finalement ma perplexité face à cette lecture se résume au fait que je n’ai pas vraiment compris les intentions de l’auteure avec ce récit. Comme si je passais à côté d’un élément important.

Les Flamboyantes, de Robin Wasserman
aux éditions Fayard, sort le 17 janvier 2018
Titre VO : Girls on fire, traduit par Nathalie Bru
genre : contemporain
320 pages

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here