Le Noir est ma couleur tome 1, d’Olivier Gay

4

Le Noir est ma couleur t.1

Résumé :

Normalement, Alexandre le bad boy du lycée n’aurait jamais prêté attention à Manon l’intello du premier rang. Pourtant, à la suite d’un pari, il a décidé de la séduire.
Normalement, Manon n’aurait jamais toléré qu’Alexandre vole à son secours. Pourtant dans l’obscurité d’une ruelle, sa présence s’est révélée décisive.
Alexandre doit se rendre à l’évidence. Rien n’est normal dans cette histoire.
Manon acceptera-t-elle qu’il entre par effraction dans son univers ?
Deux destins liés malgré les apparences…

Un premier tome très dynamique qui m’a beaucoup plu. Il met bien en place les personnages grâce à deux points de vue alternés et la trame de fond autour de la magie.

Manon est une magicienne, elle peut invoquer différentes couleurs d’un spectre qui lui donne chacune une couleur en particulier. Elle devra faire face à un Mage noir accompagné d’Ombres particulièrement dangereuses.

Le deuxième personnage point de vue est Alexandre, un garçon de la même classe que Manon, il aime sortir, boire, draguer et se battre. Tout le contraire de Manon. Il va commencer à s’intéresser à elle suite à un pari avec ses amis mais il va se retrouver malgré lui embarqué dans cette histoire d’Ombres et de Mage noir.

Olivier Gay a su créé des personnages crédibles

Ce sont des personnages qui m’ont plu, ils sont naturels et ont des réactions ordinaires, ce qui est plutôt rare dans les séries jeunesses. L’humour est également très présent, cela apporte un bon rythme au roman et nous rend les personnages très sympathiques.

C’est un univers assez classique finalement assez classique finalement, on en sait peu pour l’instant sur le monde des Mages, on ne connait que le fonctionnement de leurs pouvoirs. Mais ce n’est qu’un premier tome, l’action est bien mené, on reste centré sur les deux personnages et leur famille. C’est une histoire bien construite qui nous donne envie d’en savoir beaucoup plus. Et j’ai été très surprise par la fin, je pensais connaître la deviner à la moitié du roman, mais elle est finalement tout autre.

C’est un récit très prometteur pour un premier tome, je suis déjà plongée dans le tome 2.

Le Noir est ma couleur tome 1, d’Olivier Gay aux éditions Rageot (2014) – 311 pages

4 COMMENTS