Accueil Livres Chronique du tueur de roi tome 1 de Patrick Rothfuss

Chronique du tueur de roi tome 1 de Patrick Rothfuss

30
0

J’ai enfin lu Le Nom du Vent de Patrick Rothfuss… Et cela m’a pris du temps ! Kvothe est un aubergiste au passé mystérieux. Un chroniqueur reconnaît en lui une légende. Kvothe lui livre donc son histoire pendant trois jours. Ce premier tome de Chronique du tueur de roi est la première journée de ses confidences.

Résumé :

Un homme prêt à mourir raconte sa propre vie, celle du plus grand magicien de tous les temps. Son enfance, dans une troupe de comédiens ambulants, ses années de misère dans une ville rongée par le crime, avant son entrée, à force de courage et d’audace, dans une prestigieuse école de magie où l’attendent de terribles dangers et de fabuleux secrets…
Découvrez l’extraordinaire destin de Kvothe : magicien de génie, voleur accompli, musicien d’exception… infâme assassin.
Découvrez la vérité qui a créé la légende.

Plongée dans les souvenirs d’une légende

Mais pas tout de suite… On découvre d’abord Kvothe puis Chroniqueur avant leur rencontre. Je ne savais pas trop où l’auteur voulait en venir avant d’avoir le récit de l’enfance de Kvothe finalement. Le lecteur entre donc dans les confidences mais ce n’est pas pour autant que l’on abandonne le récit premier avec Kvothe adulte. L’auteur revient quelquefois vers le présent pour dévier le personnage de ses souvenirs, et donner un souffle aux lecteurs.

L’enfance de Kvothe se passe sur les routes avec la troupe de comédiens de ses parents. Il s’initie à l’art de la magie très jeune grâce à un voyageur ayant rejoint la troupe. Malheureusement il va tout perdre lorsque des personnages étranges vont massacrer tous les membres de la troupe. Seul survivants il va errer longtemps sur les routes puis survivre à Tarbean, une ville pleine de danger, avant de rejoindre l’université pour y parfaire ses dons de magie.

Dans cette université, on se trouve face à un Kvothe de 15 ans, précoce et intelligent. Souvent arrogant donc. Mais ce n’est pas pour autant que je n’ai pas pas aimé le personnage. Car il paie souvent son arrogance et ses pics répétés que ce soit avec ses camarades qu’avec ses professeurs.

Patrick Rothfuss m’a un peu perdu dans la routine de l’université et sur les péripéties finales. Je n’étais plus captivé par le récit et ai eu des difficultés à m’y remettre pour le finir. 

Un univers fantasy fouillé par Patrick Rothfuss

En parcourant les routes avec Kvothe on découvre l’univers créé par l’auteur. Et la grande galerie de personnages secondaires des plus réalistes. Le récit est très fouillé, précis et nous tient en haleine. Particulièrement grâce à cette alternance entre le passé et le présent. On souhaite connaître ce qui arrivé à Kvothe et pourquoi il vit maintenant en cachant son identité. L’aspect magique de l’univers est très bien travaillé, on la découvre petit à petit avec l’apprentissage du personnage à l’université.

Chronique du tueur de roi tome 1 : Le Nom du vent de Patrick Rothfuss
aux éditions Bragelonne (novembre 2009)
781 pages