Gokinjo, une vie de quartier T.1 d’Ai Yazawa

0

image

Résumé de l’éditeur :

Mikako et Tsutomu sont amis d’enfance, ils habitent le même immeuble, fréquentent le même lycée d’art : l’Académie Yazawa. Mikako rêve d’ouvrir sa propre chaîne de boutiques de vêtements ! Quand un soir Tsutomu rentre chez lui accompagné d’une fille, le cœur de Mikako vacille… Quel est ce sentiment ? Malgré les sous-entendus de sa copine Risa, Mikako ne comprend pas…

C’est grâce à cette auteure que j’ai commencé à lire des mangas et à vraiment m’y intéresser. J’ai lu Paradise Kiss, Je ne suis pas un ange et Nana. Des shojo que je n’ai pas trouvé mièvres.
On retrouve dans Gokinjo, la présence importante du stylisme (l’auteure ayant fait des études de stylisme avant de devenir mangaka). Et aussi une ambiance très rock qui se traduit dans les vêtements, les coiffures extravagantes et le dessin d’Ai Yazawa.
Mais en ce qui concerne l’histoire, j’ai été un peu déçue pour ce premier tome. Les personnages tournent en rond, l’héroïne est agaçante et le fond est plutôt simple pour le moment.
J’ai mis du temps à avancer dans l’histoire. D’habitude je dévore les mangas les uns après les autres mais ce premier tomes a été plus long à finir.
Certes ce n’est qu’un premier tome, je vais continuer en espérant trouver plus de profondeur dans la suite.

Gokinjo, une vie de quartier tome 1 d’Ai Yazawa
Aux éditions Delcourt (2004)
VO : Gokinjo Monogatari (1995)
198 pages

Previous articleL’Apprenti Epouvanteur de Joseph Delaney
Next articleL’Extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, de Romain Puértolas
Bibliothécaire, je lis bien sûr parce que c'est ma profession, mais je lis avant tout parce que c'est ma passion.