The Shadow Hero de Gene Luen Yang et Sonny Liew

32
0

The Shadow Hero que l’on peut trouver en France aux éditions Urban China est un hommage à l’âge d’or du comic. Mais c’est surtout une superbe aventure graphique qui vaut le détour. Sonny Liew, le dessinateur, et Gene Luan Yang, le scénariste, sont tous les deux d’origine asiatique. Passionnés par l’histoire du comic, ils ont décidé de rendre hommage à la Tortue verte. Celle-ci est considérée comme le premier super-héros sino-américain de l’histoire.

the shadow heroLa Tortue verte avait été créée en 1940 par Chu Hing. Il s’agissait d’une période où les immigrés asiatiques devaient montrer patte blanche face notamment à l’animosité de plus en plus flagrante du Japon contre les USA dans le Pacifique. Nos deux compères recréent donc dans ce one shot de The Shadow hero le concept de la Tortue verte.

Un super-héros symbole d’intégration

Pour cela, pas de réinvention, mais une invention tout court. Nos auteurs nous font découvrir ici la genèse de la Tortue verte.

Nous faisons de lui un super-héros sino-américain, en cela peut-être le premier de cette catégorie. Notre Tortue verte est un héros de l’ombre. Car son identité est bien sûr secrète, mais son origine l’est également, explique Gene Luen Yang.

Tout commence donc dans les années 30 à Chinatown à San-Francisco. C’est à une époque où la mafia chinoise contrôle tout ou presque. L’insécurité est donc très présente y compris pour les parents de Hank, 19 ans, dont le père est commerçant et la mère femme de ménage.

Mais tout bascule lorsque la mère de Hank, qui mange tranquillement des beignets de porc, se retrouve face à un gangster. Elle est sauvée par un l’Ancre de la justice, un super-héros de la ville. A partir de ce moment elle n’a plus qu’une envie, qu’Hank son fils devienne un de ses gars costumés lui aussi. Qu’il soit un vrai héros américain et achève ainsi l’intégration de la famille !

The Shadow hero sous les projecteurs

Hanklui n’avait jusqu’à présent qu’une seule ambition. Celle-ci était de prendre la succession de son père à la tête du commerce familial. Ces premières tentatives pour endosser le costume que lui a créé sa mère et lui faire honneur sont donc pour le moins hilarante. Imaginez un mec en costume de tortue qui veut défendre des personnes qui se font braquer avec sa mère qui l’attend au coin de la rue dans une voiture.

Au final notre Tortue verte se retrouve embarquée dans une réelle aventure, où évidemment des Dieux et esprits chinois sont bien présents. The Shadow hero est aussi une immersion dans une communauté très attachée à ses racines. Il en devient rapidement un symbole, un étendard connu de tous dans son quartier. Il devient surtout le symbole de l’union des cultures orientales et occidentales.

Le tout se lit vraiment avec beaucoup de plaisir. L’histoire délirante de ce super-héros sans pouvoir imaginée par Gene Luen Yang est très bien complétée par les dessins très graphique de Sonny Liew. The Shadow hero est très amusant et mérite sa place dans votre bibliothèque !