Citation du dimanche : Tove Jansson dans Les Culottées

40
0
Tove Jansson Photo credit: Juha van 't Zelfde via Foter.com / CC BY-NC-SA
Tove Jansson Photo credit: Juha van ‘t Zelfde via Foter.com / CC BY-NC-SA

Seules la passion et la joie peuvent être honnêtes. Rien de ce qu’on m’a forcée à faire n’a jamais apporté de joie. Ni à moi, ni à ceux qui m’entourent.

Tove Jansson est une peintre, auteure et illustratrice finlandaise du 20ème siècle. Elle est principalement connue pour avoir créé les personnages adorables que sont les Moomins et leur univers très riche. C’est d’ailleurs essentiellement pour cette création que je la connaît également. J’ai grandi avec ces créatures et leur monde.

Une découverte de Tove Jansson et de nombreux autres destins feminins

J’ai pu retrouver cette citation dans la bande-dessinée de Pénélope Bagieu : Les Culottées. Une belle découverte qui se déguste portrait après portrait. C’est donc grâce à cette BD que j’en ai découvert beaucoup plus sur la vie de Tove Jansson, une artiste à la marge qui a finit par ne plus voir ses Moomins en peinture. Et surtout qui a osé dire non à Disney.

C’est finalement un hommage à de fantastiques destins de femmes que nous livre Pénélope Bagieu. Tous ses minis portraits sont présents sur le blog du Monde Les Culottées que je ne connaissais pas avant de lire la bande-dessinée. Cependant les portraits sont très courts. Cela m’a un peu déstabilisée pour le premier portrait : celui de Clémentine Delait, la célèbre femme à barbe. Finalement je me suis prise au jeu de ces mini-portraits en cherchant régulièrement des informations supplémentaires sur les différents personnages. C’est ce qui est beau dans cette BD, c’est qu’elle nous donne envie d’en découvrir plus.

Et aussi, j’étais très heureuse de retrouver le graphisme coloré de Pénélope Bagieu après ma lecture de California dreamin’. Je suis rarement déçue par ce que fait cette auteure et illustratrice. En plus des planches présentes sur le blog, de très belles illustrations en pleine pages sont ajoutées à la fin de chaque portrait.

Un bijou autant dans l’aspect esthétique de la BD que dans le contenu. Un vrai plaisir de lecture qui pourra se poursuivre fort heureusement avec la parution du tome 2 le 26 janvier.

Les Culottées tome 1, de Pénélope Bagieu
aux éditions Gallimard (2016)
Genre : historique
144 pages