Journey to the West : The Demons strike back : la bande annonce

47
0

Journey to the West est sorti en 2013 au cinéma. En France nous n’avons pas eu le droit de le voir sur grand écran, mais peut-être que Sony Pictures pourra se rattraper avec la suite. En effet, une suite intitulé Journey to the West : The Demons strike back vient de sortir en Chine et une sortie dans de nombreux autres pays est prévue, même si ce n’est pas encore le cas en France.

Et pourtant il y a des raisons d’être excité par ce film. Il est en effet réalisé par l’immense Tsui Hark, le grand maître du cinéma chinois. On lui doit notamment Il était une fois en Chine ou L’Enfer des armes. Il a également produit plusieurs films de John Woo. Bref, dans le cinéma asiatique, il y a Tsui Hark et les autres. Stephen Chow qui avait écrit et réalisé Journey to the West est toujours à l’écriture pour The Demons strike back.

The Demons strike back et n’ont qu’à bien se tenir

Le film s’inscrit dans la continuité du précédent. Cette fois, Tang Monk est accompagné de 3 disciples dans son voyage vers l’Ouest. Mais tandis que vu de l’extérieur tout semble être harmonieux, on sent une tension présente sous la surface. Les cœurs et les esprits ne sont peut-être pas en accord. Ce n’est qu’après avoir capturé quelques démons que Tang et ses disciples parviennent à un équilibre et forment la meilleure équipe de chasseurs de démons qu’on n’ait jamais vu.

On se retrouve bien sûr avec ce film en pleine mythologie chinoise, ce qui peut évidemment paraître abrupte. Ajoutez à cela la mise en scène qui s’appuie sur de nombreux effets de manches et pour qui le superfétatoire ne l’est jamais, The Demons trike back peut paraître sorti d’un autre monde. Mais c’est aussi le meilleur moyen de découvrir le cinéma chinois pour ceux qui n’en seraient pas adeptes.