Home Livres We are young de Cat Clarke

We are young de Cat Clarke

0

Je n’ai pas hésité quand j’ai vu que le dernier né de Cat Clarke, We are young était sur Netgalley je l’ai demandé de suite. J’ai toujours aimé sa façon réaliste de dépeindre ce que vivent les adolescents aujourd’hui. Et celui-ci reste dans la lignée. Je remercie Netgalley et les éditions Robert Laffont pour cette lecture

Résumé :

Le soir même où la mère d’Evan épouse « Breakfast Tim », présentateur vedette de la radio locale, le tout nouveau demi-frère d’Evan, Lewis, est retrouvé inconscient et grièvement blessé. Il est l’unique rescapé d’un terrible accident de voiture. Une tempête médiatique se déchaîne alors et tous les doigts accusateurs sont pointés sur Lewis, jeune toxico solitaire. Tout le monde semble penser que l’accident est lié à une affaire de drogue, mais Evan n’y croit pas une seconde. Aidée par son père journaliste, Harry, elle se met en tête de découvrir ce qui s’est véritablement passé le soir de l’accident. À mesure qu’Evan creuse dans la vie des trois adolescents morts dans le crash, elle va lever le voile sur des vérités dérangeantes et sur un secret qui menace d’anéantir sa famille… ainsi que l’ensemble de la communauté.

We are Young : De la meilleure compréhension des ados

A travers le personnage fort d’Evan, l’auteure nous entraîne dans une enquête pour découvrir ce qu’il s’est réellement passé la nuit de l’accident de son demi-frère, Lewis. Un accident qui a coûté la vie à trois adolescents et laissé Lewis dans le coma. Le lecteur se retrouve donc embarqué dans les investigations et interrogations d’Evan. En voulant aider son demi- frère, c’est aussi elle-même qu’elle va aider. Je me suis très rapidement identifiée à elle. C’est un personnage entier qui fait preuve de tolérance et de beaucoup de maturité.

Cat Clarke parvient toujours à créer des personnages adolescents loin des clichés que l’on retrouve trop souvent. Elle aborde de nombreux sujets dans son récit : l’addiction, la dépression, la violence familiale ou la sexualité. Des thèmes difficiles qui nous plonge dans un récit crue réaliste et parfois cru. Son écriture fluide et rythmée nous plonge dans le récit sans que l’on puisse le lâcher avant le mot final.

J’ai donc beaucoup aimé le message véhiculé par Cat Clarke. Il n’est pas moralisateur et est porteur d’un beau message d’espoir à la fin. C’est un roman que je recommande à tous : ados, adultes, parents, enfants.

We are young de Cat Clarke
aux éditions Robert Laffont (janvier 2019)
339 pages