Accueil Livres Ueno Park, de Antoine Dole

Ueno Park, de Antoine Dole

31
0

Je continue ma découverte de la rentrée littéraire 2018 grâce à Netgalley avec Ueno Park de Antoine Dole. C’est un roman jeunesse qui paraîtra le 29 août aux éditions Actes Sud. L’auteur écrit sur le Japon, sur un lieu en particulier Ueno Park. La couverture et le sujet m’ont tout de suite attiré. Je remercie les éditions Actes Sud et le site Netgalley pour cette lecture.

Résumé :

Ueno park, immense étendue de verdure en plein cœur de Tokyo. On y découvre Ayumi, une hikikomori, qui sort pour la première fois de chez elle après plus de deux ans de réclusion. Haruto, un jeune lycéen qui tente de reconstruire sa vie après l’expérience traumatisante du tsunami de 2011 ; Nozomu, un adolescent SDF qui a dû abandonner le domicile familial. Sora, qui affiche son look extrême et asexué de genderless kei et doit résister aux insultes ; Airi, fan obsessionnelle, qui s’égare dans son fantasme avec son idole.

Ces adolescents ne se connaissent pas mais ont en commun de ne pas se conformer, de rejeter les codes traditionnels de la société japonaise et d’affirmer un style de vie, un furieux désir de liberté. A Ueno park, ils vont se trouver réunis pour le Hanami, le spectacle de l’éclosion des cerisiers. Ce moment de renaissance va permettre à chacun d’explorer sa propre solitude.

Ueno Park

Antoine Dole nous présente huit personnages, huit destins qui se retrouvent à Ueno Park pour le Hanami. Ils n’ont rien en commun si ce n’est une singularité qui les rendent différents aux yeux des autres. Mais surtout une détermination particulière qui les renforce à ce moment précis.

Antoine Dole conte parfaitement ces huit tranches de vie, avec beaucoup de tendresse et de poésie. Ces huit personnages m’ont charmés, les textes sont très courts mais l’auteur parvient à nous retranscrire les émotions et les questionnements de chacun d’entre eux.

Le lieu et le moment apporte aussi beaucoup à la poésie du texte. Le Japon pendant la floraison des cerisiers, ce moment très éphémère : Hanami. La culture japonaise est magnifiquement retranscrite par Antoine Dole mais les personnages décrit dans son récit sont universels.
C’est donc un roman jeunesse que je recommanderai sans hésiter. Chacun peut s’identifier à l’un ou l’autre de ces personnages et peut se sentir touché par leur situation. Une touche de poésie dans cette rentrée littéraire.

Ueno Park, d’Antoine Dole
aux éditions Actes Sud (29 août 2018)
128 pages