L’Oiseau de mauvais augure, de Camilla Läckberg

0

L’Oiseau de mauvais augure je continue à rattraper petit à petit mon retard dans les romans de Camilla Läckberg. Même si j’ai eu quelques déceptions dans cette lecture du tome 4, j’aime toujours autant suivre Patrik et Erica.

Résumé :

L’inspecteur Patrik Hedström est sur les dents. Il voudrait participer davantage aux préparatifs de son mariage avec Erica Falck, mais il n’a pas une minute à lui. La ville de Tanumshede s’apprête en effet à accueillir une émission de téléréalité et ses participants avides de célébrité, aussi tout le commissariat est mobilisé pour éviter les débordements de ces jeunes incontrôlables. Hanna Kruse, la nouvelle recrue, ne sera pas de trop. D’autant qu’une femme vient d’être retrouvée morte au volant de sa voiture, avec une alcoolémie hors du commun. La scène du carnage rappelle à Patrik un accident similaire intervenu des années auparavant. Tragique redite d’un fait divers banal ou macabre mise en scène ? Un sombre pressentiment s’empare d’ l’inspecteur. Très vite, alors que tout le pays a les yeux braqués sur la petite ville, la situation s’emballe. L’émission de téléréalité dérape. Les cadavres se multiplient. Un sinistre schéma émerge…

Une intrigue en demi-teinte

Quel bonheur de retrouver enfin les personnages de Camilla Läckberg ! J’aime suivre leurs évolutions à travers les volumes et les enquêtes.

Le bémol de cette lecture : je n’ai porté que peu d’intérêt à l’enquête. Alors que c’est principalement pour cet aspect du roman que je lis cette série. J’ai compris très tôt qui pouvait être le coupable et je l’ai trouvé un peu tiré par les cheveux. Finalement c’est la vie personnelle des personnages qui est plus mis en avant que l’enquête dans ce volume. J’ai été déçue de ne pas être aussi happé par l’enquête même si j’aime en découvrir toujours plus sur les personnages.

J’ai eu le sentiment que l’auteure avait un peu bâclé son intrigue pour qu’elle intègre le quotidien des personnages. Car la construction m’a semblé beaucoup moins bien travaillé que dans les précédents tomes.

Donc en dehors de l’enquête, on s’attache de plus en plus aux personnages. On apprend à découvrir Melberg, le chef antipathique de Patrick, qui se révèle un peu plus nuancé dans ce tome.
C’est d’ailleurs plus les personnages secondaires que l’on découvre. Patrik et Erica sont en retrait. Surtout Erica malheureusement. J’espère qu’elle prendra plus d’ampleur dans la suite et qu’elle sera active dans l’intrigue.

C’est donc une première déception dans mes lectures de Camilla Läckberg. Cela ne m’empêchera pas de lire la suite !

L’Oiseau de mauvais augure, de Camilla Läckberg
aux éditions Actes Sud (Actes noirs) 2010
Titre VO : Olycksfageln (2006) traduit par Lena Grumbach
365 pages

Previous articleTroy : Fall of a City, bande annonce VO
Next articleBatman Ninja, bande annonce VO
Bibliothécaire, je lis bien sûr parce que c'est ma profession, mais je lis avant tout parce que c'est ma passion.