Home Livres Lésions intimes de Christophe Royer

Lésions intimes de Christophe Royer

0

Je ne connaissais pas l’auteur Christophe Royer avant de lire Lésions Intimes. Je remercie donc les éditions Taurnada pour cette découverte. Il fait découvrir à son lecteur un milieu profondément malsain et malaisant à travers l’enquête de Nathalie Lesage.

Résumé :

Nathalie lesage, capitaine au caractère bien trempé, travaille au sein d’une brigade spéciale de la BRP. Elle aura fort à faire pour démanteler la branche proxénétisme « Gorgona », spécialisée dans l’organisation de soirées parisiennes.. Elle devra côtoyer un milieu où règnent la perversion et les pratiques extrêmes. Victime d’un banal accident, l’enquête va alors prendre une tournure inédite et le décès de son frère l’obligera à renouer avec son passé et sa Bourgogne natale, à Montceau les Mines...

Une quête du passé

L’entrée en matière de ce roman policier est extrêmement visuelle et dérangeante comme le reste du roman.

La capitaine Nathalie Lesage enquête sur une organisation liée au proxénétisme, Gorgona. Mais très rapidement dans le récit, on sent que Nathalie perd pieds et ne pourra sortir indemne de cette enquête qui prend une tournure plus personnelle.

J’ai deviné cet aspect rapidement dans le roman et je pense que l’auteur nous offre très vite plusieurs clefs pour comprendre. Cependant j’ai suivi les interrogations et recherches du personnage avec beaucoup d’intérêt. Le roman est destiné clairement à un public averti. L’auteur ne ménage pas ses lecteurs en lui faisant découvrir un monde mené au la perversion et l’argent.

Le style de Christophe Royer est percutant et entraîne son lecteur dans les pires descriptions de lieux et personnages que je ne souhaite jamais croiser. Le seul défaut de ce roman pourrait être qu’il n’y a pas de réel temps mort pour Nathalie Lesage.

Lésions intimes de Christophe Royer sort aujourd’hui, le 12 septembre aux éditions Taurnada Je le recommande vivement à tous les lecteurs qui n’ont pas peur d’une écriture crue et percutante.