L’Assassin royal t.4 : le poison de la vengeance, de Robin Hobb

26
0

Le Poison de la vengeance est le quatrième tome de la série L’Assassin royal que j’ai commencé il y a tout juste un an. J’espère bien continué sur ma lancée l’année prochaine.

Résumé :

Royal, l’usurpateur monté sur le trône des Six-Duchés, est persuadé que Fitz Chevalerie, son ennemi intime, est mort. Mais celui-ci, caché à l‘écart de la cour avec Burrich, prépare sa vengeance…

Le calme après la tempête

C’est un volume particulièrement anxiogène. La fin du tome 3 était remplie d’actions. Fitz était entouré de beaucoup de personnages, traîtres ou alliés. Mais dans ce récit, notre héro se retrouve rapidement seul avec Oeil de nuit, à errer et préparer sa vengeance face à Royal.

C’est donc un tome d’introspection. Peu de chose se passe et peu de révélations nous sont donné. Mais cette errance de Fitz, abandonné de tous, semble très utile pour la suite. Il est seul et se crée de nombreux personnages pour ne pas être découvert. Même s’il y peu d’actions, on a constamment peur pour Fitz, tellement tout semble perdu pour lui. Et surtout il n’est pas aussi discret qu’il le pense. Il reste obnubilé par sa vengeance de Royal et oublie que son plan reste très faillible.

J’ai tellement préféré Fitz dans ce tome par rapport au précédent. Il a connu les pires désillusions. Sa relation avec Oeil-de-nuit s’intensifie car il ne reste plus que lui pour le soutenir.

L’écriture de Robin Hobb est toujours aussi agréable à lire. Surtout que l’on sort enfin de Castelcerf pour découvrir d’autres territoires du royaume des Six-Duchés. Ses descriptions et les nouveaux personnages qu’elle met sur le chemin de Fitz sont fascinants.
La suite en 2018 !

L’Assassin royal T.4 : le poison de la vengeance, de Robin Hobb
aux éditions J’ai Lu (2007)
Traduit par Arnaud Mousnier-Lompré
genre : fantasy
350 pages