Le Camp des Morts, de Craig Johnson

0

Le Camp des Morts est la 2e aventure de Walt Longmire. J’ai déjà chroniqué Little Bird et L’Indien Blanc, la 1re et 3e aventure du shérif du Wyoming. Je comble donc le manque.

Le Camp des Morts commence avec un décès à la maison de retraite de Durant. Mari Baroja est décédée. Une mort dans une maison de retraite, c’est banal. Mais Lucian Connally, l’ancien shérif et ami de Walt Longmire pense que c’est un assassinat.

Evidemment tout le monde hausse les épaules lorsque Lucian lance ses affirmations. Sauf Walt Longmire qui sait ce que c’est que l’instinct d’un shérif et veut en avoir le cœur net. Au grand dam des filles de Mari Baroja et de sa petite fille, il décide donc de faire pratiquer une autopsie.

Evidemment, celle-ci va confirmer que Lucian avait raison. Mais qui pourrait bien vouloir assassiner une vieille femme en maison de retraite ? La réponse à cette question se trouve forcément dans son passé. C’est ce que va explorer Walt Longmire tout au long de son enquête.

Craig Johnson réussit encore à enchaîner les rebondissements et l’action avec une histoire dont l’essentiel s’est déjà déroulé bien avant cette enquête. Le Camp des Morts a beaucoup été critiqué pour être un ton en dessous de Little Bird, mais je ne suis pas d’accord.

Le Camp des Morts, le camp du shérif Longmire

C’est sans doute du à la victime. Dans Little Bird Longmire enquêtait sur le violeur d’une jeune indienne. Un crime qui génère plus de colère et de compassion que l’assassinat d’une vieille dame dans une maison de retraite. Et pourtant, un crime est un crime. Et c’est pour ça que le shérif Longmire se consacre à son enquête sans relâche. Son rôle, c’est d’être avec les victimes, d’être dans Le Camp des Morts.

Il va découvrir les premiers amours de Mari Baroja. Comment son premier mariage a marqué la vie de la femme jusqu’à sa mort. Cela va expliquer sa relation avec Lucian Connally et la colère de celui-ci lorsque la vieille femme est assassinée.

Craig Johnson colle aussi à l’actualité du moment et à la recherche de nouvelles sources d’énergie. Car Mari Baroja était une vieille femme potentiellement très riche. D’énormes champs de méthane se trouvaient sous le sol de terres qu’elle possédait.

Evidemment au fil de l’enquête, d’autres morts viennent émailler l’histoire. Des morts plus ou moins récents. Heureusement Walt Longmire a avec lui Henry Standing Bear et Vic Moretti son adjointe pour arrêter l’assassin. Une enquête qui se déroule une fois encore dans le décor des hautes plaines enneigées que Craig Johnson décrit avec tant de passion qu’on a l’impression de les voir en lisant cette histoire.

REVIEW OVERVIEW
Personnages
Histoire
Style
Previous articleThe Deuce, bande annonce de la série HBO
Next articleLes Heures Sombres, la bande annonce du film