Le Meurtre de Roger Ackroyd, d’Agatha Christie

77
4

Le meurtre de Roger AckroydRésumé :

Un soir, dans sa propriété de Fernly Park, l’industriel Roger Ackroyd se confie à son ami le Dr Sheppard. Le veuve qu’il envisageait d’épouser s’est suicidée pour échapper à un chantage. Dans une ultime lettre, elle lui révèle le nom de celui qui détient un terrible secret : un an plus tôt, elle a assassiné son mari.

Il me sera difficile de vous dire pourquoi j’ai aimé ce livre et ce qui m’a plu dans celui-ci sans vous dévoiler le meurtrier.

Ce roman a permis de populariser le personnage d’Hercule Poirot et surtout de faire connaître plus grandement Agatha Christie, certainement grâce à la polémique qu’il a suscité. Agatha Christie manipule son lecteur avec un tour de force narratif. Chose qui devait être plutôt inédit à l’époque et qui a choquée les puristes du policier qui l’ont accusés de tricherie à l’époque.

L’action prend place à King’s Abbot, un village inventé par l’auteur, Hercule Poirot s’y est récemment installé pour vivre tranquillement sa retraite. Il reprendra très vite du service quand un riche industriel, Roger Ackroyd, est assassiné chez lui. Le voisin de Poirot, le Dr Sheppard, qui est le narrateur de cette histoire, l’aidera dans cette enquête.

Je ne peux pas dire que c’est un des Agatha Christie que j’ai préféré lire. D’autres ont été hautement plus passionnants pour moi, surtout dans la recherche du meurtrier. Ce qui m’a époustouflé dans ce roman, c’est la résolution elle-même et la manière dont l’auteure joue avec nos nerfs. C’est une belle démonstration littéraire. Il est très dur de savoir tous les secrets des personnages avant que Poirot nous les dévoile.

c’est un livre que je prendrais plaisir à relire, avec un nouveau point de vue.

Le Meurtre de Roger Ackroyd, d’Agatha Christie aux éditions Le Livre de poche (2000) titre VO : The Murder of roger Ackroyd (1926) traduit par Françoise Jamoul – 222 pages

4 Commentaires