Citation du dimanche : Landfall d’Ellen Urbani

48
0

Landfall est le premier roman d’Ellen Urbani traduit en français. Il traite avec beaucoup de justesse d’une catastrophe naturelle encore très proche de nous : l’ouragan Katrina en Nouvelle Orléans en août 2005.

Je ne veux pas prier pour être protégée des dangers, mais pour avoir la force de les affronter. Je ne veux pas supplier pour que cesse ma douleur, mais pour avoir le courage de la surmonter.

Deux destins se croisent de manière dramatique.

Les deux personnages principaux de Landfall se dévoilent par chapitre alterné. Rose et Rosie, deux jeunes filles, l’une recherchant désespéramment le passée de l’autre et ce qui l’a mené sur son chemin. Ce sont surtout deux rapports mère/fille que l’on découvre à travers ces deux personnages. Ce lien unique les définie chacune.

L’horreur que vivent les rescapés de la catastrophe nous saute en plein visage. Aussi l’auteure ne prend pas de gant. Ellen Urbani nous plonge réellement dans le drame aux côtés de ceux qui le vivent. Le manque de moyens aux lendemains de la catastrophe pour abriter les survivants, le rejet des habitants d’autres villes qui refusent de donner refuge aux rescapés, le racisme ambiant…

C’est un récit profondément émouvant mais pas larmoyant ou pathétique.

Ce récit est donc un de mes coups de cœur 2016. Si vous n’avez pas eu l’occasion de le lire l’année dernière, faites-en un coup de cœur 2017 😉