Citation du Dimanche : Neon Genesis Evangelion

45
0

Neon Genesis Evangelion est sans aucun doute l’animé le plus marquant de la fin du XXe siècle. Sorti en 1995, la série a désormais marqué plusieurs générations de spectateurs non seulement pour son action, mais aussi en raison de ses réflexions abouties sur l’identité humaine, l’ambition ou encore le désir, le tout marqué par de nombreuses références religieuses.

Mankind’s greatest fear is mankind itself.

Cette citation est de Gendo Ikari, le père de Shinji le personnage principal. A la tête de la Nerv, Gendo Ikari est responsable de la défense de la Terre via les Eva, les robots qui sont la seule arme pouvant vaincre les Anges, ces géants monstrueux qui ne semble avoir qu’une idée en tête, exterminer l’humanité.

Omniprésent dans Neon Genesis Evangelion, Gendo Ikari ne génère peu, voire aucune sympathie du public. Vraisemblablement, cet homme ne semble avoir qu’un but dans la vie, sa satisfaction personnelle et égoïste. Peu importe si des personnes meurent, s’il doit manipuler son fils pour cela.

Gendo Ikari n’a pas peur de l’humanité lui. Au contraire, il s’agit pour ce personnage d’un objet qu’on peut sculpter à sa demande. Car il s’agit bien de cela dans cette série. Et c’est cela que signifie le titre de la série : l’évangile de la nouvelle genèse.

Humans cannot create from nothingness, Humans cannot accomplish anything without holding on to something, Humans are not gods.

Cette confidence est de Kaworu Nagisa. Un personnage qu’on ne croise que dans un épisode de la série, mais qui bien plus développé dans Rebuild of Evangelion, la série de 4 films aujourd’hui en cours.

Kaworu n’est pas un humain. C’est un Ange. Un de ces monstres qui a pris l’apparence d’un humain pour rencontrer Shinji. Ou que l’esprit de Shinji idéalise car il n’a personne à qui se confier. C’est là un autre des mystères de la série. Mais c’est bien un personnage qui ajoute une profondeur supplémentaire à la série et qui est source de réflexion.

Neon Genesis Evangelion : l’humanité doit rester elle même

Les hommes peuvent-ils s’arroger des pouvoirs équivalents à ceux des Dieux. Et s’ils le font, comment peuvent-ils accomplir quelque chose si leur seule motivation est le pouvoir ou leur gloire personnelle.

C’est cette lutte pour l’obtention de ces pouvoirs qui anime Neon Genesis Evangelion. Et la grande réussite d’Hideaki Anno est d’avoir su donner à chaque personnage une existence si forte que tous ont des motivations différentes, de la vengeance pure et simple, à la volonté d’acquérir encore plus de pouvoir, ou tout simplement d’être réuni avec un proche disparu.

Anywhere can be paradise as long as you have the will to live. After all, you are alive, so you will always have the chance to be happy. As long as the Sun, the Moon, and the Earth exist, everything will be all right.

Cette dernière citation est de Yui Ikari. La femme de Gendo et la mère de Shinji, disparue avant le début de la série. Omniprésente malgré tout et un catalyseur de la volonté d’action de Gendo et Shinji, Yui est certainement le personnage dont les actions ont le plus d’impact sur les événements de Neon Genesis Evangelion.

Les théories sont nombreuses concernant ses motivations en amont des événements de la série. Mais une chose est sûre, c’est que ce personnage est toujours porteur d’espoir. C’est cela qu’il faut retenir. Même si l’humanité se fait peur à elle même, même si elle veut parfois se prendre pour des Dieux, si elle sait profiter de ce qu’elle possède, elle peut être heureuse.