Accueil Livres Blanche-Neige doit mourir de Nele Neuhaus

Blanche-Neige doit mourir de Nele Neuhaus

34
3

 

Résumé de Blanche-Neige doit mourir : Un squelette humain est retrouvé dans une ancienne cuve de carburant, dans un ancien aéroport militaire. Un peu plus tard, une femme tombe d’un pont. Selon un témoin, elle aurait été poussée. L’enquête conduit Pia Kirchhoff et Oliver von Bodenstein dans le petit village d’Altenhain où la victime, Rita Cramer, a vécu avant son divorce d’avec un certain Hartmut Sartorius. Or, onze ans plus tôt, deux jeunes filles du bourg avaient disparu sans laisser de traces. Sur la foi de maigres indices, un garçon de vingt ans, Tobias Sartorius, avait été arrêté et condamné à dix ans de prison. Depuis quel ques jours, Tobias est revenu à Altenhain… L’agression dont sa mère a été victime a-t-elle un lien avec ce retour ? Dans le village, Pia et Bodenstein se heurtent à un mur de silence. Mais bientôt une autre jeune fille disparaît et les habitants accusent Tobias Sartorius, même si ce dernier a toujours clamé son innocence. Les preuves manquent, la police piétine et certains villageois semblent bien décidés à prendre les choses en main.

Ce roman policier est le 2e de Nele Neuhaus mettant en scène les aventures de Pia Kirchhoff et Oliver von Bodenstein et je n’avais pas lu le précédent. On est cependant rapidement à l’aise avec ses deux personnages et l’auteur nous fait partager, tout au long de l’avancement de l’enquête, leurs tribulations personnelles et leurs relations avec leurs collègues, ce qui permet de s’immerger rapidement dans leur univers et surtout de se lier avec eux.

Mais ce qui compte évidemment c’est l’enquête. Le livre commence par un prologue où l’on comprend qu’une personne possède encore le corps de Blanche-Neige des années après sa mort. Dès le premier chapitre qui commence avec la sortie de prison, après 10 ans, de Tobias Sartorius, on sait donc que celui-ci est innocent, et que l’enquête qui va débuter devrait donc conduire à l’innocenter des crimes précédents. Nele Neuhaus met donc la barre assez haute pour que le lecteur ne s’ennuie pas au fil des 390 pages qui suivant.

C’est incontestablement réussi. L’intrigue placé dans un petit village de l’Allemagne mêle étroitement l’ambiance lourde d’un petit village, où tout le monde se connaît, et le ressentiment sur les événements qui ont eu lieu 11 ans auparavant est encore très présent, réveillé par le retour du meurtrier présumé. Les non-dits, très présents tout au long des pages, créent une ambiance oppressante, qui contribuent à la montée en puissance du suspense au fil du roman.

La narration progresse avec les découvertes de notre duo d’enquêteurs et aussi les mésaventures de Tobias que, vraisemblablement, personne n’avait envie de revoir à Altenhain. Chaque personnage semble cacher quelque-chose ou du moins porter une part de culpabilité sur l’emprisonnement de Tobias pour quelque-chose qu’il n’a pas fait. Il saura heureusement trouver une alliée dans le village, une nouvelle venue qui fera office de révélateur.

Jamais cousu de fil blanc, le livre reste captivant jusqu’à la dernière révélation et donne envie de lire d’autres aventures de Kirchhoff et Bodenstein. “Blanche-Neige doit mourir” s’est d’ailleurs vendu à plus d’1 million d’exemplaire en Allemagne, faisant de Nele Neuhaus l’auteur la plus en vue dans son pays. Ce roman policier vaut clairement le détour.

 

Blanche-Neige doit mourir, de Nele Neuhaus

Aux éditions Actes Sud

Titre VO: Schneewittchen muss sterben (2010)

Traduit par Jacqueline Chambon

400 pages

 

3 Commentaires