Flixtape du mercredi : The idiotic but fun Detective

49
0

Un bon film policier, cela peut être génial. Mais un film policier, ou d’une enquête détective, avec un personnage principal has been et maladroit, cela peut être encore mieux. Exemple cette semaine avec cette Flixtape idiotic but fun detective avec trois films ou série mettant en scène des enquêteurs auxquels on n’aimerait pas avoir à faire dans la vraie vie au nom de l’efficience !

Flixtape #1 : The Big Lebowski

Le trio magique du film Jeff Bridges, Steve Buscemi et John Goodman.

Les frères Coen ont réussi à fait le contre-film policier par excellence. Tout commence lorsque Jeffrey Lebowski dit “The Dude” reçoit la visite de trois mecs qu’il ne connaît pas et qui lui réclament de l’argent, qu’il n’a pas. Du coup, ils pissent sur son tapis. Un tapis qui habillait sacrément bien son salon. Du coup voilà notre Dude parti mener l’enquête pour essayer de récupérer un peu d’argent en contrepartie de cete agression.

Cela donne déjà le ton et le reste du film est encore meilleur. Avec autour de Jeff Bridges, qui joue The Dude, un casting d’enfer avec John Goodmann, Steve Buscemi mais aussi Philip Seymour Hoffman ou Julianne Moore, entre autres, le film va de rebondissements en rebondissements. Et à chaque fois une barre est franchie au niveau comique et surtout ridicule. Les frères Coen ne reculent devant rien et on en redemande.

Plusieurs scènes mythiques ponctuent le film comme la scène où le Dude essaie de se barricader chez lui. Et il y en a d’autres, sa rencontre avec le policier quand il va récupérer sa voiture à la fourrière, l’interrogatoire avec Walter Sobchak joué par Goodman du jeune Larry Sellers, ou encore la tentative d’échange de l’argent contre l’otage sont toutes énormes.

Sorti en 1999 au cinéma, j’ai vu The Big Lebowski à sa sortie. Depuis je l’ai revu bien des fois depuis sans jamais m’en lasser. Un must-see qui a tout à fait sa place dans cette Idiotic but fun Detective Flixtape.

Beverly Hills Cop.
Beverly Hills Cop.

Flixtape #2 : Beverly Hills Cop

Sans aucun doute le film le plus connu d’Eddy Murphy, le Flic de Beverly Hills reste un classique du genre. Le comique américain joue le rôle d’Axel Foley. Policier à Detroit, une enquête le mène jusqu’à Berverly Hills sur les traces de l’assassin de l’un de ses amis. Evidemment, Axel Foley va plutôt détonner face à ses collègues de Californie.

Risque-tout et ayant l’air de rarement réfléchir Axel Foley est plutôt du genre à aimer l’action. Ajoutez à cela un Eddy Murphy au top de sa forme, qui en fait des caisses sinon il ne serait pas Eddy Murphy, mais qui n’en fait pas trop comme cela a été le cas dans un trop grand nombre de ses films ensuite, et vous avez la recette d’une comédie réussie.

Le genre a été imité de très nombreuses fois ensuite, mais Beverly Hills Cop reste un des modèles du genre. Il a donc toute sa place dans cette Idiotic but fun Detective Flixtape.

Dirk Gently et Todd Brotzman.
Dirk Gently et Todd Brotzman.

Flixtape #3 : Dirk Gently’s holistic detective agency

Dernière entrée de cette Flixtape, Dirk Gently’s holistic detective agency, la dernière production de Netflix sortie en exclusivité il y a quelques jours partout dans le monde, sauf aux Etats-Unis. Basée sur les nouvelles éponymes écrites par Douglas Adams, la série met en scène Dirk Gently, un détective qui est tout, sauf un détective. Son savoir repose uniquement sur le fait de laisser le destin et les coïncidences faire leur oeuvre et de se laisser porter par celles-ci.

Rapidement dans le premier épisode, Dirk Gently joué par Samuel Barnett rencontre Todd Brotzman joué par Elijah Wood (Baggins… Shire…). C’est totalement délirant et cela a l’air sans queue ni tête. Pourtant à regarder cela tient très bien la route et c’est surtout très très fun.

Une très bonne surprise en cette fin d’année et une belle découverte pour cette Idiotic but fun Detective Flixtape. Je vous conseille donc sans hésiter cette série.