Gardiens des Cités perdues t.1, de Shannon Messenger

4
SHARE

Gardiens des cités perdues 1

Résumé :

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ? 

Un premier tome que l’on voit partout, je n’ai pas vu d’avis négatif sur ce roman et sur la saga entière.

Le personnage principal, Sophie, a 12 ans et depuis un curieux accident à l’âge de 5 ans, elle a une mémoire photographique qui lui permet d’être bien au dessus de la moyenne et se retrouve en classe de Terminale. Elle a également un autre don plus insolite : elle peut lire dans les pensées des autres. Lors d’une sortie scolaire dans un musée, elle rencontre un jeune homme dont elle ne peut lire les pensées, Fitz. C’est lui qui lui apprendra qu’elle est sa véritable nature.

Le début a été trop rapide à mon goût. J’aurai aimer voir plus Sophie dans sa famille, sa vie quotidienne, ses difficultés avant de découvrir sa vraie nature. On ne prend pas le temps de connaître Sophie. Elle découvre très vite sa nature et adhère à sa nouvelle communauté sans trop se poser de questions. Même si les actions sont trop rapides et que les personnages ont peu de relief et m’ont pas emballée, l’intrigue principale est intéressante et le style est prenant.

Comme beaucoup de personne l’ont déjà dit, il y a de nombreux éléments qui rappelle l’univers d’Harry Potter. Il y a trop de détails du quotidien, pas toujours utiles, trop proches de la saga Harry Potter : les références mythologiques, les bonbons à cartes, les créatures, le voisin venu protéger « l’élu », etc. C’est une lecture jeunesse tellement proche dans sa construction de la série de J.K. Rowling, donc elle souffre malheureusement de la dure comparaison, et c’est pour ça que je suis un peu dure. Car en dehors de cet aspect c’est un premier tome qui présente un univers complet et une bonne intrigue. J’espère juste trouver plus de profondeur en ce qui concerne les personnages dans les tomes suivants.

Pour une série jeunesse, c’est un bon premier tome plein de promesses pour la suite.

Gardiens des Cités perdues tome 1, de Shannon Messenger aux édition Lumen (2014) Titre VO : Keeper of the lost cities (2012) traduit par Mathilde Bouhon – 510 pages

4 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here